Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Présentation

  • : Les Verts d' Aubervilliers
  • : Le Blog de Jean-François Monino, élu Maire Adjoint d'Aubervilliers, est là pour vous informer de son action dans les domaines aussi variés que l:'environnement, les transports, la sécurité, la prévention, la gestion des déchets et les relations internationnales
  • Contact

Profil

  • Jean-François Monino
  • Maire adjoint à la Ville d'Aubervilliers aux travaux,à la Voirie.
Vice Président à Plaine Commune
Président de l'association Aubervilliers Environnement - Aubervilliers Ecologie.
  • Maire adjoint à la Ville d'Aubervilliers aux travaux,à la Voirie. Vice Président à Plaine Commune Président de l'association Aubervilliers Environnement - Aubervilliers Ecologie.

Recherche

Archives

19 février 2008 2 19 /02 /février /2008 16:57


Plus de 3 millions de mal logés et 100 000 personnes à la rue

28 associations unies : Association des Cités du Secours Catholique, Association Emmaüs, Association

nationale des compagnons bâtisseurs, Centre d’action sociale protestant, Collectif Les Morts de la Rue,

Croix-Rouge française, Emmaüs France, Enfants de Don Quichotte, FAPIL, Fédération d’Aide à la Santé

Mentale Croix-Marine, Fédération de l’Entraide Protestante, Fédération française des Equipes St Vincent,

Fédération nationale des Centres Pact Arim, Fédération nationale Habitat & Développement, FNARS,

FNASAT-Gens du voyage, France Terre d’Asile, Fondation Abbé Pierre, Fondation de l’Armée du Salut,

Habitat et Humanisme, Les petits frères des Pauvres, Ligue des Droits de l’Homme, Mouvement ATD

Quart Monde, Secours Catholique, UNAFAM, UNAFO, UNHAJ, UNIOPSS

Jeudi 21 février, à partir de 18h

Place de la République, à Paris

Nuit solidaire pour le logement

Flambée des loyers,

manque de logements sociaux,

hôtels indignes et coûteux,

logements insalubres,

saturation des hébergements,

des personnes sans domicile obligées de dormir à la rue, …

… CA NE PEUT PLUS DURER …

… CE N’EST PAS UNE FATALITE…

MOBILISONS NOUS

Pour exiger du gouvernement des mesures,

pour faire appliquer le droit au logement de tous,

pour échanger avec les personnes de la rue et les associations,

pour en savoir plus sur les solutions possibles,

rendez-vous jeudi 21 février, Place de la République,

à la tombée de la nuit, pour une nuit de mobilisation citoyenne.

Venez chaudement.

En savoir plus :

http://logement-solidaire.over-blog.org/
Partager cet article
Repost0

commentaires

A
Nous voulions faire une alliance avec les Socialistes parce que nous pensions que le rose, le vert et l’orange pouvaient devenir des couleurs complémentaires. Mais Jacques Salvator à qui nous offrions le poste de maire sur un plateau pour tirer Aubervilliers vers le haut a préféré partir sans nous pour le second tour. Selon lui, nous étions du centre, donc trop à droite alors que nous venions de refuser clairement un accord avec l’UMP. Le calcul était pourtant simple : 31, 95 % pour le PS + 17, 56 % pour le Modem = 49, 51 % pour nous contre 35 % pour le PC bicéphale Pascal Beaudet-Jean- Jacques Karman, au plein de leurs voix.<br /> Mercredi 12 mars, les quatre candidats PS d’Aubervilliers, de la Courneuve, de Saint-Denis et de Bagnolet ont tenu une conférence de presse au local de campagne du Parti socialiste : ils l’ont affirmé devant les journalistes, s’ils se présentent seuls c’est parce que le PCF ne leur a pas offert assez de sièges pour s’asseoir, même se coucher et endormir comme d’habitude les militants qui veulent sincèrement le changement. Preuve touchante de cette fidélité: Jacques Salvator et Jeff Monino se revendiquent les fils spirituels de Jack Ralite. Au cas où les représentants de la presse nationale présents n’auraient pas compris, le rouge aux joues la tête rose d’Aubervilliers, Jacques Salvator égaré par la nostalgie des années 1997-2003 dans notre paradis communiste a reconnu devant témoins: «Nous sommes tous des enfants de Jack Ralite ». Un journaliste indépendant a ironisé qu’il manquait que le gendre et la fille de l’ancien maire pour compléter cet émouvant tableau. Avec Pascal Baudet et Sophie, cela aurait fait effectivement une jolie photo de famille. <br /> La liste Thierry Augy refuse qu’Aubervilliers soit un héritage et des postes à se partager. <br /> — Pour casser la filiation qui a causé notre faillite,<br /> — Pour opérer un changement auquel tous aspirent<br /> — Pour l’avenir de notre ville <br /> <br /> Mobilisons nous, votons Thierry Augy qui en remettant la balle au centre, vise un seul but : changer Aubervilliers en mieux pour le bien tous. <br /> C’est encore possible, le match n’est qu’à la mi-temps, les trois listes sont dans un mouchoir de poche et PS ou PC, c’est Beaudet blanc, blanc Beaudet. <br /> <br /> Dimanche 16 mars, ne nous arrêtons pas au rouge, donnons un coup d’accélérateur et passons à l’Orange.<br /> <br /> Parce que nous ne sommes plus des enfants à qui l’on chante des berceuses pour les endormir, je vote, tu votes, il vote, nous votons, vous votez, ils votent Thierry Augy.<br /> <br /> Anna Alter.
Répondre
A
Nous voulions faire une alliance avec les Socialistes parce que nous pensions que le rose, le vert et l’orange pouvaient devenir des couleurs complémentaires. Mais Jacques Salvator à qui nous offrions le poste de maire sur un plateau pour tirer Aubervilliers vers le haut a préféré partir sans nous pour le second tour. Selon lui, nous étions du centre, donc trop à droite alors que nous venions de refuser clairement un accord avec l’UMP. Le calcul était pourtant simple : 31, 95 % pour le PS + 17, 56 % pour le Modem = 49, 51 % pour nous contre 35 % pour le PC bicéphale Pascal Beaudet-Jean- Jacques Karman, au plein de leurs voix.<br /> Mercredi 12 mars, les quatre candidats PS d’Aubervilliers, de la Courneuve, de Saint-Denis et de Bagnolet ont tenu une conférence de presse au local de campagne du Parti socialiste : ils l’ont affirmé devant les journalistes, s’ils se présentent seuls c’est parce que le PCF ne leur a pas offert assez de sièges pour s’asseoir, même se coucher et endormir comme d’habitude les militants qui veulent sincèrement le changement. Preuve touchante de cette fidélité: Jacques Salvator et Jeff Monino se revendiquent les fils spirituels de Jack Ralite. Au cas où les représentants de la presse nationale présents n’auraient pas compris, le rouge aux joues la tête rose d’Aubervilliers, Jacques Salvator égaré par la nostalgie des années 1997-2003 dans notre paradis communiste a reconnu devant témoins: «Nous sommes tous des enfants de Jack Ralite ». Un journaliste indépendant a ironisé qu’il manquait que le gendre et la fille de l’ancien maire pour compléter cet émouvant tableau. Avec Pascal Baudet et Sophie, cela aurait fait effectivement une jolie photo de famille. <br /> La liste Thierry Augy refuse qu’Aubervilliers soit un héritage et des postes à se partager. <br /> — Pour casser la filiation qui a causé notre faillite,<br /> — Pour opérer un changement auquel tous aspirent<br /> — Pour l’avenir de notre ville <br /> <br /> Mobilisons nous, votons Thierry Augy qui en remettant la balle au centre, vise un seul but : changer Aubervilliers en mieux pour le bien tous. <br /> C’est encore possible, le match n’est qu’à la mi-temps, les trois listes sont dans un mouchoir de poche et PS ou PC, c’est Beaudet blanc, blanc Beaudet. <br /> <br /> Dimanche 16 mars, ne nous arrêtons pas au rouge, donnons un coup d’accélérateur et passons à l’Orange.<br /> <br /> Parce que nous ne sommes plus des enfants à qui l’on chante des berceuses pour les endormir, je vote, tu votes, il vote, nous votons, vous votez, ils votent Thierry Augy.<br /> <br /> Anna Alter.
Répondre