Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Présentation

  • : Les Verts d' Aubervilliers
  • : Le Blog de Jean-François Monino, élu Maire Adjoint d'Aubervilliers, est là pour vous informer de son action dans les domaines aussi variés que l:'environnement, les transports, la sécurité, la prévention, la gestion des déchets et les relations internationnales
  • Contact

Profil

  • Jean-François Monino
  • Maire adjoint à la Ville d'Aubervilliers aux travaux,à la Voirie.
Vice Président à Plaine Commune
Président de l'association Aubervilliers Environnement - Aubervilliers Ecologie.
  • Maire adjoint à la Ville d'Aubervilliers aux travaux,à la Voirie. Vice Président à Plaine Commune Président de l'association Aubervilliers Environnement - Aubervilliers Ecologie.

Recherche

Archives

15 février 2012 3 15 /02 /février /2012 09:32

Madame Chongmei GE, née SHAO, le 21 mars 1967 à Zhejiang, de nationalité chinoise (n° étranger : 7503550473), habitant à Aubervilliers (93300), a été arrêtée le 14 février dans l’après-midi, sur son lieu de travail, et placée en rétention au Centre de l’Ile de la Cité à 19h, suite à l’OQTF notifiée par le préfet de Paris.  Elle doit passer au tribunal administratif demain (16 février), rue de Jouy, à 13h30 et sera assistée par M Pouly ; le JLD est prévu  le 19 février.

 


 Merci à tou(te)s de manifester votre indignation jusqu’à ce que libération s’en suive !

 Ci-dessous l'appel à faxer/ mailer, à diffuser largement à tous vos réseaux. Merci pour elle et sa famille.

Préfet : Michel GAUDIN
4 bld du Palais 75195 PARIS RP
tel : 0153715371 ou 0153735373

Fax 01 53 71 67 23/ 01 53 71 57 10
E-mail: prefpol.dpg-etrangers-secretariat@interieur.gouv.fr

 

 

Je me permets d’attirer votre attention sur la situation de Madame Chongmei GE, née SHAO le 21 mars 1967 à Zhejiang, de nationalité chinoise (n° étranger : 7503550473), arrêtée le 14 février dans l’après-midi sur son lieu de travail et placée en rétention au Centre de l’Ile de la Cité, à 19h,  sur la base d’une OQTF que vous avez prise à son encontre.
 
Mme GE (SHAO) est entrée en France en novembre 2002 et y réside depuis, avec son époux, de manière continue. Elle pourvoit à l’éducation de ses deux fils: Aidong GE, né le 9 mai 1989 et Dongjie GE, né le 6 février 1993, scolarisé actuellement au Lycée Le Corbusier d’Aubervilliers, où il prépare un bac  scientifique « Sciences de  l’ingénieur ».
 
Avec son pays d’origine, la Chine, Madame GE/SHAO entretient des liens désormais très distendus. Elle vit déjà depuis presque 10 ans en France, et c’est en France qu’elle projette son avenir et celui de ses enfants. Elle avait fait des démarches auprès de l'OFPRA, qui lui avait accordé une autorisation provisoire de séjour, mais toutes ses demandes de régularisation par la suite ont été rejetées. Son seul rêve est que son fils cadet, bon élève de série scientifique, puisse faire des études d’ingénieur en France. L’obtention d’une régularisation, après tant d’années de travail et d’abnégation, lui laissait espérer un meilleur avenir professionnel et la réussite de son fils. Son époux, qui partage sa vie depuis plus de 20 ans (mariés depuis le 30 mars 1988), et ses enfants vivent dans la crainte depuis l’arrestation. La reconduite de Madame GE en Chine serait un drame pour sa famille et sans doute un coup d’arrêt pour les études de Dongjie.  Par conséquent, je vous demande instamment de renoncer à l’expulsion de Chongmei GE, née SHAO vers un pays où personne ne l’attend, et de donner sa chance au jeune Dongjie.
 Recevez, Monsieur Le Préfet, l’expression de mes sentiments citoyens les plus respectueux.
 
 Pour le Réseau Education Sans frontières.

Partager cet article
Repost0

commentaires